News des toreros de la Feria del Toro 2014

 

Un petit peu de changement dans l'“Escalafon” mais les toreros au cartel de la feria de Vic 2014 sont en pleine forme et réalisent de très bonnes prestations depuis les débuts de la San Isidro de Madrid avec encore dimanche une bonne prestation de Alberto Lamelas face à une décevante corrida de “Peñajara”, où se fut la valse des sobreros sur sobreros, se jouant encore une fois la vie et apportant beaucoup de sérénité et de qualités techniques dans son toreo. Manuel Escribano en 2ème position avec 11 corridas-12 oreilles-1 queue, 8ème Antonio Ferrera (7 corridas-9 o), 10ème Joselito Adame (7 corridas-5 o), 11ème Javier Castaño (7 corridas-2 o), 19ème  Morenito De Aranda (5 corridas-3 o).

ESCALAFÓN San Isidro provoca cambios Movimientos en el podio Mundotoro.com mardi 27 mai 2014

 

 

Feria de Sevilla, vendredi 5 mai, corrida de Victoriano Del Río donnant du jeu dans l'ensemble, les trois meilleurs

2è, 5è et 6è. Joselito Adame pour son 2ème paseo coupe l'unique oreille sur le 5è avec une faena basée d'entrega

et ponctuée d'une grande estocade. Il avait beaucoup montré d'envie à son 1er.

 

Valencia samedi 10 mai, toros de Lagunajanda bien présentés et tous intéressants sur les deux premiers tiers

mais manquant en général de jeu à la muleta. Grande pique de Juan Carlos Sánchez Morán sur le 2è toro d'Alberto

Aguilar dont c'était le retour depuis sa blessure de Cali en décembre. Silence à son 1er sans potions et silence à

son deuxième après plusieurs descabellos.

 

Feria de San Isidro à Madrid dimanche corrida très typée et sérieuse d'Escolar Gil mais manquant de race et de

caste où le 1er de Robleño faisa l'avion à la muleta mais ne dura pas et le premier de Manuel Jesús Pérez Mota

montra une certaine bravoure au caballo en mettant fortement les reins. Grande actuation avec des qualités de

lidiador de Fernando Robleño qui aurait pu couper l'oreille en tuant correctement. Les meilleurs moments de lidia

sont à l'avantage de Pérez Mota avec de la classe au capote et tirant les meilleurs muletazos de la tarde tuant son

1er avec sincérité mais mal récompensé par le public de Las Ventas très exigeant. Mais mal servi sur son 2ème.

 

En même temps à Sevilla, dernière corrida de la feria avec une sérieuse corrida de Victorino Martín dont deux

importants toros (4 et 5). Antonio Ferrera traverse peut-être le meilleur de sa carrière et l'a démontré une fois de

plus ce dimanche en offrant sur le 4è la meilleure faena de la Feria de Sevilla. Hélas mal conclu avec l'épée

(silence et oreille), surclassant ses compagnons de cartel El Cid et Iván Fandiño.

 

Encore un weekend de bonnes nouvelles pour les toreros de la feria de Vic 2014 et des ganaderías :

A Trujillo (Cáceres) Dimanche 4  bonne corrida de “Adolfo Martín” où Javier Castaño coupe la seule oreille de la tarde, démontrant de grandes qualités de lidiador. Encore la grande prestation de toute sa cuadrilla.

 

En même temps à Palavas, Manuel Escribano coupe 3 oreilles et  indulte le dernier toro de Robert Margé dans un mano

a mano avec Antonio Ferrera (2 oreilles).

 

Feria de Séville, lundi 5 mai toros de Jandilla et Vegahermosa, bien présentée de bon jeu mais s'arrêtant dans le dernier tercio,

seul le pundonor de Manuel Escribano est à noter (vuelta al ruedo et ovation) et rivalisant largement avec Castella et Iván Fandiño.

 

A noter samedi la grande prestation de la ganadería de Paul et Jérome Bonnet lors de la tienta de 8 vaches à Parentis dont deux vaches exceptionelles d'origine Cebada Gago encastées et de grande classe offrant beaucoup de jeu mais il fallait savoir toréer. Après sa très bonne prestation de ses novillos à Aignan, la gandería de Bonnet peut envisager de franchir le pas des novilladas piquées avec sérénité.

 

 

Manuel Escribano suprenant leader de l'“escalafón” en ce début de temporada devant les habituels figuras del toreo avec 7 corridas et 9 oreilles coupées, antonio Ferrera et “Morenito de Aranda” sont aussi dans le haut  ..... lire la suite ESCALAFÓN Cambios en primeros puestos Un sorprendente líder  mundotoro.com du mardi 29 avril 2014

 Les acteurs de Vic en tête  article La Dépêche Du Midi - 22 mai 2014 - Jean-Michel Dussol

Feria de Saint-Martin-De-Crau :

Samedi 27 avril   Toros de Rehuelga (Buendía - Santa Coloma) vuelta al ruedo du 3è et 4è Toro : 

Morenito de Aranda (Ovation et ovation) Thomas Dufau (Silence à ses deux toros)

Dimanche 28 avril Toros de Doña Dolores Aguirre Ybarra bien présentés et de jeu variés

 

En même temps à Zaragoza, lors de la corrida concours (Zalduendo-Cuadri-Alcurrucén-Adolfo

Martín-Fuente Ymbro et Alcurrucén sobrero remplaçant un Ana Romero), Antonio Ferrera (ovation

et silence), Javier Castaño (silence et vuelta al ruedo), Paulita (ovation aux deux) : Antonio Ferrera

meilleur lidiador, une fois de plus la cuadrilla de Castaño fut primée avec un grand tercio de banderillles

de Fernando Sánchez Martín et David Adalid.

Samedi 26 avril à Tomelloso (Ciudad Real), Manuel Escribano coupe 3 oreilles à des toros de Buenavista

et le lendemain à Mora (Toledo) il coupe encore 3 oreilles à des toros de José Luis Marca.

 

Long weekend et intense de Pâques pour nos toreros en Espagne et chez nous :

Le 18 avril Joselito Adame coupe la seule oreille face une corrida de peu de jeu de José Luis Pereda

(encaste Núñez) à Arles et trois oreilles le 19/04/2014 à Burgo de Osma devant des toros de García

Jiménez (Domecq).

 

Antonio Ferrera coupe 4 oreilles à des toros de Victorino Martín dans les Arènes de Cieza le 19/04/2014.

 

 

Morenito De Aranda tira son épingle du jeu à Madrid devant une agressive corrida de Gavira

(Salvador Domecq) mais sans moral et sans option le 20 avril.

 

Pendant ce temps Thomas Dufau triompha à Aignan coupant 3 oreilles à une intéressante corrida de

Valdefresno (Lisardo Sánchez-Atanasio).

 

En même temps à Séville, la traditionnelle miurada en mano a mano fut décevante, manquant de force

Manuel Escribano démontra toutes ses qualités avec trois “puerta a Gayola” avec une sévère voltereta

au 3ème sans conséquence et un grand tercio de banderilles dont un quiebro fénoménal dans les “tablas”.

 

A Arles la miurada offrit aussi peu de jeu et Javier Castaño offrit les meilleurs moment de la tarde,

malheureusement ses échecs avec l'estoc le priva d'un trophée.

 

Ce lundi à Arles, Manuel Escribano fut ovacionné devant ses deux toros de Robert Margé de peu de jeux.