Rétro sur les Ganaderías 2014 Feria de Vic

 

FERIA DEL TORO VIC 2014 7-8-9 JUIN

Ganaderías Année et type de “festejos” Nbre     

Adolfo Martín Andrés     2003 (Ccrs) 1 fois

 

8 Juin   Corrida concours de “GANADERÍAS” : HERNÁNDEZ PLA, VICTORINO MARTÍN ANDRÉS, Herederos de Don José CEBADA GAGO, Hijos de Don Celestino CUADRI VIDES, Doña ROCÍO DE LA CÁMARA YSERN, ADOLFO MARTÍN ANDRÉS         José Pedro PRADOS “EL FUNDI ” / Luis Miguel ENCABO / Jesús MILLÁN         Jesús MILLÁN blessé gravement à Seville pour la Feria d’avril) a été remplacé par Eduardo DAVILA MIURA                                                           (Salut-Vuelta)                      (oreille et pétition de la 2ème-vuelta)      (silence-Silence)

 Grande et de qualité corrida-concours, sérieuse de présentation, tous dans le type de leur encaste respectif  Meilleur toro : N° 218 « MELONITO » de VICTORINO MARTÍN lidié par ENCABO en 2ème (vuelta al              ruedo)  Trophée au mayoral ayant accompagné le toro primé : Modesto BAILE de Victorino MARTÍN ANDRÉS  Trophée au torero ayant le mieux conduit le combat : José Pedro PRADOS « EL FUNDI »  Prix spécial du CTV au picador Ignacio RODRÍGUEZ LÓPEZ ayant piqué le 3ème toro de Hdrs. de Don José CEBADA GAGO  Prix à la Cuadrilla ayant exécuté le meilleur travail d’ensemble de Luis Miguel ENCABO (picadores :                José Antonio Fernández Lozano (1) - Victoriano Garcia « El Legionario hijo »(2) et              banderilleros :Fernando Galindo-David Cacho-Marcelino Felipe « Niño de Santa Rita ») le toro « MELONITO » accessit au prix du meilleur toro de la Feria 2003.

 

 

Herederos de Don José Cebada Gago  1994 - 2001 - 2003 (Ccrs) - 2004 - 2009 (Ccrs) - 2011 - 2013 : 7 fois

 

1994    21 Mai    6 Toros de   CEBADA GAGO              

                                     César RINCÓN / Juan MORA / Manolo SÁNCHEZ     

       (avis et silence-avis et sifflets)  (Silence-Oreille)        (salut-salut)

 

2001      4 Juin  6 Toros de   Herederos de Don José CEBADA GAGO             

                     Stéphane FERNÁNDEZ MECA / Pepín LIRIA / Jesús MILLÁN           

             (Salut-Salut)       (Bronca-Silence)    (Silence-Silence) très bien présentés, très agressifs d’armure, 14 piques

 

2003     8 Juin   Corrida concours de “GANADERÍAS” : HERNÁNDEZ PLA, VICTORINO MARTÍN ANDRÉS, Herederos de Don José CEBADA GAGO, Hijos de Don Celestino CUADRI VIDES, Doña ROCÍO DE LA CÁMARA YSERN, ADOLFO MARTÍN ANDRÉS        

       José Pedro PRADOS “EL FUNDI ” / Luis Miguel ENCABO / Jesús MILLÁN         

      Jesús MILLÁN blessé gravement à Seville pour la Feria d’avril) a été remplacé par Eduardo DAVILA MIURA               

         (Salut-Vuelta)                      (oreille et pétition de la 2ème-vuelta)      (silence-Silence)

 Grande et de qualité corrida-concours, sérieuse de présentation, tous dans le type de leur encaste respectif  Meilleur toro : N° 218 « MELONITO » de VICTORINO MARTÍN lidié par ENCABO en 2ème (vuelta al              ruedo)  Trophée au mayoral ayant accompagné le toro primé : Modesto BAILE de Victorino MARTÍN ANDRÉS  Trophée au torero ayant le mieux conduit le combat : José Pedro PRADOS « EL FUNDI »  Prix spécial du CTV au picador Ignacio RODRÍGUEZ LÓPEZ ayant piqué le 3ème toro de Hdrs. de Don José CEBADA GAGO  Prix à la Cuadrilla ayant exécuté le meilleur travail d’ensemble de Luis Miguel ENCABO (picadores : José Antonio Fernández Lozano (1) - Victoriano Garcia « El Legionario hijo »(2) et banderilleros :Fernando Galindo-David Cacho-Marcelino Felipe « Niño de Santa Rita ») le toro « MELONITO » accessit au prix du meilleur toro de la Feria 2003.

 

2004   30 Mai    6 Toros de   « Herederos de Don José CEBADA GAGO »                   

Luis Miguel ENCABO / Ángel GÓMEZ ESCORIAL / Javier VALVERDE                

   (Silence - oreille)  (Silence-Avis et silence)  (Silence-Ovation)                          

         Corrida très bien présentée et très encastée, digne d’arène de 1ère catégorie espagnole, brave (21 piques)et donnant du jeu pour 4 d’ente eux. Tous ovationnés à l’arrastre à l’exception du 2e, avec pétition de vuelta al ruedo pour le 4e. Final euphorique, avec salut au mayoral qui humblement  refusa la vuelta et salut d’Alain Bonijol pour la belle prestation de sa Cuadra de Caballo tout au long  de la journée.Blessure au pied gauche de Encabo avec le descabello au 4e.Le picador Rafael Da Silva  fut ovationné au 4e.

♦ TROPHÉE « PAUL CLARAC » au meilleur Toro de la Feria “HABILITADO” - N° 166   de la Ganadería de Herederos de Don José CEBADA GAGO né en Février 99  Negro Algo Mulato   lidié en 4ème par Luis Miguel ENCABO  le Dimanche 30 Mai 2004 à 18 H

 

2009  31 Mai  Corrida concours de “GANADERÍAS” :   MIURA, PALHA, Victorino MARTÍN ANDRÉS, Herederos de Don CEBADA GAGO, Don José ESCOLAR GIL, FUENTE YMBRO                                   

                 José Pedro PRADOS “EL FUNDI” / Javier VALVERDE / Luis BOLÍVAR                  

                       El Fundi blessé fût remplacé par Fernando ROBLEÑO                       

                    Fernando ROBLEÑO / Javier VALVERDE / Luis BOLÍVAR                 

                   (Salut - Silence et Silence)      (Salut à son 1er)          (Oreille – Silence et avis)

Pleins. Javier VALVERDE fût blessé lors de la lidia du 5ème (luxation du coude gauche avec fissure). Un grand toro de Palha con mucho genio, mais manquant de classe. Un Victorino plus en classe mais manquant de force. Le Miura brave mais deslucida en la muleta, L’Escolar compliqué, le Cebada compliqué, et le Fuente Ymbro avec transmission. Meilleurs toros : N° 507 “CAMARITO” de PALHA lidié par Valverde en 2° et N° 133 “BARAQUERO” de Victorino MARTÍN ANDRÉS lidié par Luis BOLÍVAR en 3°. Ángel Luis RIVAS meilleur picador (toro de Palha), le prix au meilleur torero et à la meilleure cuadrilla non attribués. 2011 12 Juin   6 Toros de  “ Herederos de Don José CEBADA GAGO ”  et un sobrero 6èbis de “LA CAMPANA”         Rafael Rubio Luján “RAFAELILLO” / Fernando ROBLEÑO / Luis BOLÍVAR        (1 avis et ovation - Silence)   (1 avis et 1 oreille protestée - Silence)  (avis et silence - avis et ovation)

     Arènes apparamment pleines, temps chaud et orageux (26,2°C).

        6 exemplaires très “astifinos”, inégaux de “trapio”, variés de robe ( du cárdeno salpicado, castaño, colorado, au negro), plus ou moins dans le type de la Ganadería, excepté le 5ème et le 6ème plus imposants. Une corrida en général compliquée, “bravitos” à “mansotes”. 16 rencontres ( 5 pour le seul 5ème). Sur la défensive pour la plupart à la muleta, se défendant par le haut avec du “sentido”. Le 6ème fut remplacé sans aucune raison par un sobrero de “La Campana” brave au cheval avec un bon fond de noblesse (le meilleur toro de la tarde mais qui se réserva sur la fin), fort de “trapio”, “astifino” et sérieusement armé.         Une fois de plus le picador Plácido Sandoval Diez “Tito” a été ovationné. A la différence de tous les autres, qui font tourner leur monture pour se replacer, il fait marche arrière avec son cheval et se présente devant le toro sans artifice. Le toro le fixe et se lance sur lui.           Rafaelillo alterna le bon et le moins bon devant deux adversaires très sournois et de demi-charge.         Fernando Robleño passera une après-midi de guerre, où il prendra une sacrée rouste sur le piton droit de son 1er toro, restant en l’air accroché à l’entrée “a matar”. Fougueux et déterminé à son second, le plus imposant de la corrida, il tentera de le faire rompre mais devant la réserve et les multiples “derote” du bicho, il n’insistera guère.         Luis Bolivar manquera de conviction, de sincérité et de “sitio” à son 1er à la charge très désordonnée. Face au sobrero, il sera beaucoup plus déterminé et torero, mais devra abréger devant les charges raccourcies de celui-ci.         Sur les gradins, il n’était pas évident de comprendre tout cela.

 

2013 19 Mai   6 Toros de  “ Herederos de Don José CEBADA GAGO ”

 Fernando ROBLEÑO / Fernando CRUZ / David MORA       

(Salut au tiers – 1 oreille)   (Sifflets - Sifflets)  (Applaudissements - Vuelta)

Vuelta al toro du 6ème N°107 “SONAMBULO” né en avril 2009, colorado ojo de perdiz

2004 Herederos de Don José Cebada Gago N° 166 “Habilitado” lidié par Luis Miguel Encabo en 4ème trophée

Paul Clarac du meilleur toro de la Feria 2004 (Prix de l’ANDA pour la meilleure corrida lidiée dans le Sud-Ouest en 2004)

2013  N° 107 “Sonambulo” lidié par David Mora en 6ème     vuelta al toro trophée Paul Clarac du meilleur toro de la Feria 2013

 

Pagès-Mailhan   2010, 2011 (Ccrs) : 2 fois

2010 Pagès-Mailhan N° 602 “Fosforito”             lidié par Julien Miletto en 6ème  Meilleur Toro de la corrida concours Août 2010 et 2011 Pagès-Mailhan N° 717 “Señorito”       

  lidié par Julien Miletto en 6ème  Meilleur Toro de la corrida concours Août 2011

 

2010    6 Août  Corrida concours de “GANADERÍAS” Françaises : Hubert YONNET, TARDIEU Frères, Marc et Luc JALABERT, L’ASTARAC, Robert MARGÉ, PAGÉS-MAILHAN et un sobrero de L’ASTARAC (3°)                                                   

                               Marc SERRANO / Julien LESCARRET / Julien MILETTO             

                          (Ovation - Vuelta)      (Ovation- 2 oreilles)      (Silence – 2 Oreilles)

Le toro de Jalabert, abimé lors de l’enchiquaramiento, fut remplacé par un toro de L’ASTARAC. LESCARRET et MILETTO sortiront à hombros. Prix de la meilleure cuadrilla à celle de Miletto pour la lidia du 6ème. Prix du meilleur toro partagé entre les deux grand toros de Robert Margé et de Pagès-Mailhan (origine YONNET), “FOSFORITO”, où El PIMPI exécuta un grand tercio de varas. Ces 2 toros furent honorés d’une vuelta al ruedo, salut de Bonijol pour l’excellente prestation de sa cuadra de caballo. Les ganaderos français remirent un trophée en piste à Jean-Jacques Baylac.

2011   5 Août    Corrida concours de “GANADERÍAS” Françaises : 19 H Olivier FERNAY, Marc et Luc JALABERT, GRANIER frères, L’ASTARAC, Christophe YONNET, PAGÉS-MAILHAN

Marc SERRANO / Julien LESCARRET / Julien MILETTO       (Applaudts. - Applaudts.)         (Oreille - Silence)      (Salut - Applaudts.)

Arènes à peine remplie à moitié, temps lourd, le toro de Pagèe-Mailhan sorti en 6ème s’avéra le plus complet (vuelta al ruedo), gagnant le concours. A noter le bon comportement du toro des Frères Jalabert et de celui des Frères Granier, honorés à l’arrastre. Salut en piste des banderilleros “Morenito d’Arles”, David Romero et Viente Yangëz Santalla “El Chano” pour de grands tercio de banderilles. Grand tercio de piques de Gaben Rehabi, salué par les aficionados présents dans les gradins.

Marc Serrano peu à l’aise toute cette tarde et loin du “sitio”. Julien Lescarret fut professionnel, coupant l’oreille du Jalabert. Julien Miletto bien en-dessous du Granier, mais plus dans le rythme du dernier, construisant une faena artistique, cadencée toute en douceur des deux côtés

 

 

Doña Dolores Aguirre Ybarra   1994 - 2010 (Ccrs) - 2011 : 3 fois

 

2011 Doña Dolores Aguirre Ybarra N° 32 “Cantinillo I”  lidié par Joselillo en 3ème Mention spéciale

 

1994 22 Mai     6 Toros de   Doña DOLORES AGUIRRE YBARRA et 1 sobreo de  La CARDENILLA (2ème bis)         

                                                    Mariano JIMÉNEZ / Óscar HIGARES / Luis de PAULOBA             

                                    (Sifflets injustes-Avis partagés)     (Division-Oreille)       (Salut-Salut)

                       Corrida  avec une note tragique, presque apocalyptique, car un orage gantesque s’abattit au cinquième toro      

rendant le ruedo en marécage. Luis de PAULOBA lidia le dernier toro dans des conditions dangereuses, où  son picador Manuel MARTÍN

fut renversé en faisant un tour complet (traumatismes aux quatres membres).   Grand Toro de Dolores AGUIRRE N° 15 « MALAGUEÑO »

lidié en 5 par HIGARES.

2010    23 Mai Corrida concours de “GANADERÍAS” : LA QUINTA, María Luisa DOMÍNGUEZ Y PÉREZ DE VARGAS, FIDEL SAN ROMÁN, Doña DOLORES AGUIRRE YBARRA, ALCURRUCÉN, “GANADERÍA DE REHUELGA”                                                          

               José Luis MORENO / Antonio BARRERA / Luis BOLÍVAR                      

              (Silence et Silence)       (Silence et Silence)       (Silence et Silence)

 

2011 11 Juin   6 Toros de   “Doña DOLORES AGUIRRE YBARRA” (11 heures)                 

                                Julien MILETTO / David MORA / José Miguel Pérez Prudencio “JOSELILLO”                     

                                   (Ovacion - Silence)      (Vuelta - Oreille)                      (Oreille - Vuelta)        

   ¾ d’entrée, une minute de silence après le paseo, en hommage à Jean-Jacques BAYLAC, le gardien du Temple Vicois, salut du Mayoral à la fin de la corrida. Ciel nuageux (20,6°C). La veille, Simone Clarac l’épouse de l’ancien Président Du Club taurin Vicois Paul Clarac est décédée à l’âge de 101 ans. 6 toros de Doña Dolores Aguirre Ybarra superbement présentés, imposants de “trapio” et certains d’armures, inégaux et parfois assez âgés. Une corrida “seria”, noble et maniable (1er, 2è, 3è, 5è palmas à l’arrastre), “más deslucidos” le 4è et 6è. Irréguliers sous le fer (15 piques et une grande chute causée par le 6ème), s’améliorant à la muleta sauf le 4ème “soso” (fade) : ils ont eu le comportement de leur origine “Atanasio”, désordonnés à leur sortie puis se fixant par la suite.     Le 3ème toro N° 32 “Cantinillo I” (11/2005) Cardeno Burraco, sera d’une allégresse folle, où Joselillo restera bien en-dessous, aurait dû être honoré d’une “vuelta al ruedo”. David Mora, triomphateur en coupant une oreille de poids, réalisa deux grandes faenas avec un grand bagage technique. Julien Miletto essaiera de se hisser au niveau de ses deux toros mais son manque de métier se fit ressentir. Joselillo tira son épingle du jeu, volontaire et déterminé, manquant parfois de profondeur dans son “toreo”, il tirera des passes qui laisseront de marbre le public.     Salut du mayoral à la fin de la corrida