Eauze : Tentadero, novillada, corrida, c'est la feria des aficionados

Eauze (32)

Michelito, l'enfant de Vic, sera aux arènes dimanche./Photo DDM.
Michelito, l'enfant de Vic, sera aux arènes dimanche./Photo DDM.

La corrida est toujours un moment fort de la feria élusate, elle en est l'esprit même. C'est un lieu de rencontre et de convivialité. Si la corrida en elle-même aura lieu dimanche, les festivités commenceront dès samedi 5 juillet, à 10 h 15, avec la bénédiction de la vierge Macarena à l'église, puis le défilé dans les rues de la ville jusqu'aux arènes Nimeño-II avec la banda Les Diams. A 11 heures, un tentadero gratuit avec 3 vaches Antoñio Banuelos pour André Lagravère «El Galo», Baptiste Cisse et Dorian Canton (de l'école taurine Adour Aficion de Richard Milian). Pour ses quinze ans d'alternative et son 8e paseo à Eauze, le matador Juan Bautista sera le parrain de ce tentadero.

A 13 heures, aux arènes, repas du toro au prix de 15 € (inscriptions au 06 83 61 63 86).

Et dimanche, à 9 heures, petit-déjeuner gascon aux arènes à la buvette du Club taurin. A 11 heures, novillada sans picador avec 4 erales de Jean-Louis Darré pour Diogo Peseiro et El Adoureño. A l'issue de la novillada, la mairie d'Eauze remettra le trophée Nimeño-II et le Club taurin, le Trophée du Club taurin au triomphateur de la matinée. A 13 heures, repas de l'aficion aux arènes animé par le groupe musical «Media Luna» (traiteur Alain Tarbes). Prix : 22 €. A 18 heures, corrida 7 toros d'Antonio Bañuelos pour Juan Bautista, Joselito Adame, Michelito qui fera sa présentation dans le Sud-Ouest, et le rejoneador Gines Cartagena. A l'issue de la corrida, le Club taurin d'Eauze remettra le trophée Pierre-Miquel au triomphateur de la corrida.