Journée “TOROS Y VINOS” du 21 Septembre 2014

 

Dégustation ouverte à tout le public de 4 plats à base de toro cuisinés et de vins sélectionnés, dans les “corrales” par l'Ecole Hôtelière du Lycée Pardeilhan en présence de quatre grands chefs cuisiniers : André Daguin, Bernard Ramouneda,Jean-Luc Arnaud, Bernard Arsuffi et le Maire de Vic Michel Espié. Plus de 300 aficionados ont participés et dégustés ces différents plats. Cette journée fut parrainée par la Communauté des Communes de Vic avec son Président Robert Frayret et la filière foie gras du Gers représentée par son Président Philippe Baron.

Voici les résultats du concours de l'association des 4 plats et du vin des producteurs de la zone de Vic :

 

“corones de taureau” : vin blanc de Saint-Mont >>>>> Empreinte de Saint-Mont (Plaimont Producteurs)

 

Pot au feu de taureau : vin rouge Côtes de Gascogne >>>>>> Tentation N°16 (Cave de Vic Vivadour)

 

Côtes de taureau : vin rouge Côtes de Gascogne >>>>>>>> Terra Nostra 2008 (Domaine de Chiroulet)

 

Daube de Taureau : vin rouge Côtes de Gascogne >>>>>>>> Domaine San Guilhem rouge 2011

XK9A5662 XK9A5673 XK9A5674
XK9A5680 XK9A5686 XK9A5687
XK9A5689 XK9A5709 XK9A5724
XK9A5713  Copyright©crédit photos Louise De Zan

 

IMG 9819 IMG 9826 IMG 9827
IMG 9834 IMG 9838 IMG 9844
Copyright©crédit photos septembre 2014 Bernard Dugros

 

L’accord parfait entre vin et toro

 

 

L’accord parfait entre vin et toro
Les jeunes cuisiniers de Pardailhan ont travaillé la viande de toro. © Photo
Photo Pierre Dupouy
André Daguin avait fort bien présenté les qualités de la viande de toro de combat et passant aux exercices pratiques, des élèves de Pardailhan avaient préparé avec talent : pot-au-feu , daube , côtes grillées et corones .Un grand nombre d'aficionados gourmets dégustèrent et distribuèrent des palmas aux jeunes cuisiniers. Le jambon de cochon noir fut une mise en bouche très appréciée.

Le Club taurin vicois avec pour partenaire l'office de tourisme et la communauté de communes avait invité des producteurs gascons. Ensemble, ils avaient imaginé un système de repas où en flanant devant les stands, on pouvait composer son menu. Cette formule fut largement appliquée si on en croit les producteurs qui régalèrent les convives avec foie gras,pâté, confit et surent les accompagner de vins locaux .

L'ambiance était à la chansonnette et ces agapes permirent de digérer le triste spectacle de toros vraiment en fin de caste ,les photographes emportèrent eux, de magnifiques clichés de toros d'une présentation remarquable en armure et tamano. Le CLub taurin avait organisé un concours : quels vins pour chaque plat. Le jury présidé par le sommelier Christophe Andiné a donné les résultats suivants : Cojones de toro : vin blanc de Saint-Mont : Empreinte de Saint Mont, Plaimont producteurs.

Pot-au-feu : Accord vin rouge - côte de Gascogne : Tentation No 16, Cave Vivadour.

Côtes de toro : Accord vin rouge côtes de Gascogne : Terra Nostra 2008, Domaine de Chiroulet.

Daube de toro : Accord vin rouge - Côte de Gascogne : Domaine San de Guilhem 2011.

Pierre Dupouy

 

Affluence record pour «Toros y Vinos» 

Vic-Fezensac (32)

André Daguin est fier du résultat./PHOTO DDM Guy Castagna
                            André Daguin est fier du résultat./PHOTO DDM Guy Castagna                           

Dimanche, à 9 h 30, tous étaient prêts pour accueillir les enfants pour participer aux encierros. Certains étaient timides, d'autres plus volontaires, et le départ a été donné. Les «pitchouns» ont démarré plus vite, que les adultes, qui poussaient les «caretons». Les enfants les ont laissés pratiquement sur place, et tous se sont retrouvés dans les arènes pour quelques passes bien méritées. La fameuse journée «Toros Y Vinos» était lancée… Marcel Garzelli, président du club taurin a reçu le maire, Michel Espié, Robert Frairet, président de la communauté de communes et le président de l'office de tourisme, Jean Claude Vuillemin. Ces derniers étant partenaires de cette journée, qui est une première en 2014. La seconde partie a permis de découvrir les élèves de Richard Millian, qui proposait une initiation à la tauromachie. Cette démonstration a permis aux non initiés de découvrir cette pratique, d'autant qu'elle fut suivie par une tienta, qui normalement n'est pas publique, et qui le fut, dans un silence ponctué d'applaudissements. Puis, dans les cuisines avec les lycéens de l'école hôtelière de Pardailhan, les deux grands chefs André Daguin et Jean-Luc Arnaud ont préparé les quatre façons de cuisiner le taureau. Le club a voulu remettre cette viande au goût du jour, et le public s'est régalé. Le jambon de porc noir de Bigorre a été très apprécié. Pour l'équipe du club taurin, une conclusion s'impose : «Nous avons lancé cette première, qui s'est très bien déroulée. Le public a répondu présent, et nous ne le pensions pas !». A l'année prochaine…