“LES TAUREAUX FONT LEUR CINEMA” par Guy SUIRE

 

                 VENDREDI 21 NOVEMBRE 2014 à 21 h salle de la Mairie de Vic-Fezensac

 

                       dans le cadre des “RENCONTRES TAURINES DU CTV”

 

Dans l'histoire du cinéma, la tauromachie n'occupe qu'un modeste strapontin avec des navels d'anthologie, beaucoup

d'invendus, des réussites et quelques préciosités. Un rayon méconnu, souvent ignoré qui, néanmoins, est un éventail complet

qui explore tous les genres : du spiritueux mélo tropical au porno, du policier à la romance, du kitsch à l'humour noir,

du western spaghetti au film de recherches. Burlesque compris. On croise les plus grands réalisateurs,

des ringards patentés, des vedettes de premiers plans, des débutants, des hésitants, une cour sans miracles de starlettes vouées

au “au mouton”. Comme nombre d'apprentis toreros. L'exploration patiente de plus de 300 films révèle au-delà de la carte postale,

des clichés, de l'espagnolade, un univers déroutant, fragile, inattendu, sensible. Avec un paradoxe en forme d'énigme : les meilleurs

films du genre sont signés d'étrangers à la culture taurine. Le pari de notre propos, preuves à l'appui. Le temps d'un long métrage.

                                                                                                          Guy SUIRE

 

Guy SUIRE  a assuré pour la radio et la télévision publique, magazines, enquêtes, reportages et responsabilités dont la direction

de l'Atelier de Création de Radio France en région.

Parrallèlement, auteur d'une vingtaine de pièces de théatre. Il a mis enscène une centaine de spectacles au Théatre l'Onyx à Bordeaux.

Chroniqueur Sud-Ouest sur le parler local. Co-fondateur des cahiers de la Corrida. Il a commenté dès 1976 les férias en direct.

Une vingtaine d'ouvrages à son actif dans des secteurs très divers. Le prochain à paraitre après 40 ans de recherches :

“les taureaux de celluloïd” dont sa conférence n'est que l'envers illustré du décor.