La Temporada Française 2014    (extrait de la préface)

 

C'est avec grand plaisir que nous réalisons chaque année avec Marc Lavie ce traditionnel numéro de seize pages, qui rend compte de l'ensemble de la saison taurine écoulée. Il nous tient à coeur,

En France, la temporada 2014 a débuté le 9 mars dans les arènes couvertes de Samadet, et a pris fin le 11 novembre à Saint-Sever, en ce qui concerne les spectacles taurins majeurs .............

J'aimerais commencer le récit de cette saison par des souvenirs vifs et indélébiles. Le 9 juin, sous le ciel voilé de Vic-Fezensac, Alberto Lamelas a été l'auteur d'un combat grandiose face au terrifiant “Cantinillo” de Dolores Aguirre. La lidia était chaotique, le toro impossible, renversant même le cheval de Bonijol lors d'une sixième rencontre infernale. Tout semblait annoncer un moment inconfortable et difficile. Mais dans l'héroïsme, Alberto Lamelas a trouvé la grâce à chaque passe et sembla transcendé. Le moment délicat s'est transformé en inoubliable souvenir.

Le 20 juillet, face au toro d'ouverture de la corrida d Miura de Mont-de-Marsan, Rafaelillo a lui aussi été d'un grand courage. Son intense combat se termina par ailleurs sur une estocade monumentale.

Mais pour ces deux combats cités, malgré l'émotion et l'unanimité sur les gradins, on ne donna à chaque fois qu'une seule oreille aux matadors. En d'autres circonstances, on disribue des oreilles généreuses par centaines. Or, quand les toreros viennent ainsi se jouer la vie, au superlatif, leur effort est comme dénigré. Les présidences ont depuis été oubliées, les récompenses aussi, mais l'on se souvient parfaitement de ce qu'on fait Lamelas et Rafaelillo : deux combats épiques. Il me semblait juste, en préambule, de les saluer. .........

                                                                                             Florent Moreau

lire la suite dans hebdomadaire d'informations taurines N° 918-919 du lundi 17 novembre 2014

www.semana-grande.net