Soirée des voeux du Club Taurin Vicois vendredi 9 janvier 2015

 

La Maison de la tauromachie, rue Raynal, affichait complet, dernièrement, pour la cérémonie des vœux : les élus Robert Frairet et Michel Espié, les sociétaires du club, les représentants des peñas et clubs de l'Amicale gersoise, les ganaderos Jean-Louis Darré et Jérôme Bonnet et les amis du Club taurin vicois (CTV) étaient présents. C'est dans une ambiance très familiale que le président André Cabannes, entouré du bureau du CTV, a ouvert cette soirée empreinte de chaleur humaine.

Il a demandé d'avoir une pensée pour ceux qui ont disparu au cours de la temporada : Daniel Jouanique et son épouse, Mme Arnaud, l'épouse de Jean, qui fut une figure importante du club, René Maurens, qui durant des décennies fut l'homme des corrales et Louis Lagravère, père et grand-père des toreros Michel, Michelito et André. Des membres âgés sont passés dans la catégorie « sociétaires d'honneur », laissant la place à six jeunes, très motivés, pour la plupart joueurs de rugby, un signe d'intégration des associations.

L'émotion d'antan

Lors de la temporada 2014, la fête Pentecôtavic a repris son ancrage, aidée par une météo favorable et un programme qui a mobilisé les différentes générations. La Fiesta brava a retrouvé son caractère émotionnel d'antan, avec ce sixième toro de Dolores Aguirre et le grand moment de Perez Motta devant le sixième Cebada Gago (deux oreilles). Le point d'ombre a été la corrida des Pagès Mailhan. « Nous y avions cru. » Puis le président s'est projeté sur 2015 et a rappelé les ganaderias et les jours de leur sortie : samedi 23 mai, corrida de Cebada Gago (18 heures) ; dimanche 24 mai, corrida de Valdellan (11 heures) et corrida d'Escolar Gil (18 heures) ; lundi 25 mai, corrida de Dolores Aguirre (17 heures). Les cartels sont en voie de constitution. « Ce n'est pas facile quand nous annonçons les différents fers. Certains toreros sont capables de prendre ces toros, mais ils craignent, en début de temporada, d'être classés toreros de corridas dures. Vous n'aurez pas de grands noms sur l'affiche, mais des toreros qui, selon la formule vicoise, veulent toréer de tels toros. »

Pour la Saint-Matthieu, le club taurin, avec les vignerons du secteur et les producteurs de gras et de fromages, reprendra la formule avec une novillada, sous le slogan Toros y vinos. Des conférenciers sont venus animer l'intersaison comme André Viard (l'avenir de la corrida) et prochainement Thuriès interviendra sur les encastes.

Le club taurin a rendu un hommage à René Pujo, qui durant des décennies, a préparé les corrales, participé au débarquement des toros, assuré la garde et les visites, et au plumitif a su transférer sur le papier les informations qu'on lui donnait avec toujours un effort de précision et de vérité. Enfin, le président a adressé ses vœux, souhaitant surtout de garder l'optimisme.

Moment d'émotion, quand on présenta les dessins que Tignous avait faits pour le Club Taurin : “dans une société en désarroi, a dit le président André Cabannes, où les états d'âme des poissons rouges sont plus importants que les vies humaines, où l'on n'hésite pas à tuer des hommes parce qu'ils expriment leurs idées, ayons une pensée pour ceux qui sont tombés sous les balles des terroristes”. Une minute de silence a suivi.

Pierre Dupouy

 

Hommage appuyé à Pierre Dupouy

Le CTV a voulu remercier à travers cet hommage, Pierre Dupouy correspondant vicois du journal Sud-Ouest pour l'énorme soutien à la tauromachie en général et tout le travail qu'il effectue pour les Associations Vicoises, la Mairie de Vic, la Communauté des Communes du Fezensac et l'Office du Tourisme.

Un grand merci à lui pour sa compétence journalistique.

 

013 003
 011  012
 007  008
 027  017
018  020
 021  023
crédit photos Copyright © Club Taurin Vicois janvier 2015
 
Club taurin : l' hommage aux anciens du nouveau président    La Dépêche Du Midi - le 16 janvier 2015 - Alain Duprat