UCTPR : une sixième pour Paul Bonnet

Gers - Tauromachie

A Méjanes (Bouches-du-Rhône), le Gersois Paul Bonnet (le troisième en partant de la gauche) a reçu pour  la sixième fois le trophée Paul-Ricard devant un millier d'aficionados. / Photo DDM, J.-M.D.
A Méjanes (Bouches-du-Rhône), le Gersois Paul Bonnet (le troisième en partant de la gauche) a reçu pour la sixième fois le trophée Paul-Ricard devant un millier d'aficionados. / Photo DDM, J.-M.D.

La sixième fois… mais toujours autant d'émotion pour Paul Bonnet lorsqu'il a reçu des mains des Guillaume Marsan le trophée Paul-Ricard pour le meilleur lot de novillos sans picadors présenté dans le Sud-Ouest. Six fois, un record dans l'histoire de l'Union des Clubs taurins Paul-Ricard (UCTPR), mais un record qui a accompagné la naissance et le développement de la ganaderia du Lartet qui est de plus en plus conduite par son fils Jérôme. La remise d'un tel trophée, devant un millier d'aficionados des deux régions taurines, est un moment irremplaçable et où il est facile de craquer.

Soixante ans déjà...

Cette année encore la ganaderia du Lartet a signé quelques triomphes majeurs. Le plus beau peut être à Bayonne. Mais il y a eu aussi, Aignan, Riscle et Maubourguet… de quoi confirmer un excellent élevage. Paul Bonnet était aux côtés d'un autre grand du toro, Luis Uranga, propriétaire du fer de Pedraza de Yeltes qui a triomphé à Dax et emporté le prix du meilleur lot du Sud-ouest. Avec eux le futur de la tauromachie, Pablo Aguado qui a triomphé avec les novillos de Paul Bonnet à Aignan et à Bayonne avec un triomphe majeur en trois oreilles.

L'assemblée générale conduite par Dominique Perron célébrait les soixante années de l'UCTPR, l'occasion de revoir quelques émouvantes images avec les deux fondateurs, Paul Ricard et Louis Thiers. Un grand moment de partage et de convivialité comme l'ont voulu les responsables de l'UCTPR qui ont appelé à un respect mutuel entre tous les citoyens, ceux qui aiment la corrida et ceux qui ne l'aiment pas. Une assemblée qui a confirmé la passion de Paul Bonnet qui donne un bel exemple au Gers.